VIDEO. Mali : l'otage Philippe Verdon "serait mort il y a plusieurs semaines", selon Hollande

Aqmi avait annoncé son exécution au mois de mars. Lors de son interview, le 14-Juillet, le chef de l'Etat a indiqué que "les informations les plus mauvaises" lui étaient parvenues.

Le Français Philippe Verdon, le 6 janvier 2004 à Moroni (Comores).
Le Français Philippe Verdon, le 6 janvier 2004 à Moroni (Comores). (YOUSSOUF IBRAHIM / AFP)

Le sort de Philippe Verdon inquiète au plus haut point à l'Elysée. Le Français, enlevé dans son hôtel au nord-Mali en novembre 2011 par Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique), "serait mort il y a déjà plusieurs semaines". "Tout l'indique", a indiqué François Hollande lors de son interview télévisée à l'occasion du 14-Juillet. "Nous avons hélas les informations les plus mauvaises" le concernant, a ajouté le chef de l'Etat. 

Francetv info

Confirmant une information de RTL et de RFI, le ministère des Affaires étrangères a annoncé dimanche soir qu'il était "très fort probable" qu'un corps retrouvé début juillet au Mali soit celui de Philippe Verdon. Un prélèvement aurait été effectué sur la dépouille afin de vérifier qu'il s'agit bien de Philippe Verdon. Le résultat des analyses ne serait cependant pas encore connu.

Philippe Verdon a été enlevé avec un autre Français, Serge Lazarevic. Le 9 décembre 2011, Aqmi avait fait publier des photos des deux hommes, les accusant d'être des agents secrets français. Ce sujet de France 2, réalisé en décembre 2011, revient sur les circonstances de leur enlèvement. 

Le 19 mars 2013, Aqmi annonçait que Philippe Verdon, 55 ans, avait été exécuté en représailles de l'intervention de la France dans le nord du Mali. Une information non confirmée, à l'époque, par la France. Dans Le Parisien, le père de l'otage affirmait que son fils serait en réalité mort des suites d'une maladie contractée avant son enlèvement. Selon Jean-Pierre Verdon, Philippe souffrait d'un double ulcère à l'estomac et d'hyperventilation. La dernière preuve de vie le concernant remonte à février 2012.