La Tunisie à l'aube d'un tournant politique

L’élection présidentielle doit parvenir à définir une politique avec une réelle ligne directrice pour la Tunisie.

FRANCEINFO

La Tunisie se prépare pour une élection présidentielle qui peine à rassembler les foules. Il y a près de 26 candidats à cette élection et l'heureux élu devra faire face à un réel chantier politique. "Cela fait maintenant huit ans quasiment que le président Ben Ali a quitté la Tunisie. Il a été renversé et on ne voit toujours pas d'orientation claire ni de projet politique novateur pour conduire les Tunisiens", analyse Kader Abderrahim, spécialiste du Maghreb et maître de conférence à Science-Po.

Le chômage, un enjeu majeur

La population tunisienne se sent peu concernée par la politique. Elle est fortement touchée par un taux de chômage qui s'élève à 23,5%. "Il y a notamment des chômeurs diplômés de l'enseignement supérieur qui ont plus de 30 ans et qui sont sans emploi et ceux-là, probablement n'iront pas voter", estime Kader Abderrahim. "Cela va être très difficile, je pense qu'il va y avoir un taux d'abstention extrêmement important même si ceux qui se sont inscrits sur les listes, en principe, devraient voter".

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme passe devant des affiches électorales collées le long d\'un mur, le 7 septembre 2019 à Tunis.
Un homme passe devant des affiches électorales collées le long d'un mur, le 7 septembre 2019 à Tunis. (FETHI BELAID / AFP)