La solidarité des expatriés français en Tunisie

France 2 est allée à la rencontre de ces Français qui vivent en Tunisie et qui craignent l'impact de l'attaque terroriste du Bardo sur l'image du pays.

France 2

Ils étaient rassemblés pour un moment de recueillement dans la basilique de Tunis. Des expatriés français sont venus rendre hommage aux victimes de l'attentat du musée du Bardo, mercredi 18 mars.
C'est la première fois qu'un attentat en Tunisie vise des étrangers, mais pour Estelle Blanc, il vise d'abord les Tunisiens : "Très clairement, ce n'est pas la Tunisie, et ce n'est pas l'islam, ce sont des actes totalement terroristes, et ça n'a rien à voir ni avec ce pays ni avec cette religion."

30 000 expatriés bien installés

Quelque 30 000 Français vivent actuellement en Tunisie, et beaucoup ont assisté à la révolution de 2011. Et ce n'est pas le drame du 18 mars qui va les faire fuir : "Il n'y a absolument pas besoin d'avoir peur ici, absolument pas", commente cette Française installée à Hammamet. "Je n'ai jamais ressenti quoi que ce soit, même depuis 2011, je ne me suis jamais sentie agressée à aucun moment."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants tunisiens devant le musée du Bardo, à Tunis, le 19 mars 2015, au lendemain de l\'attaque revendiquée par l\'Etat islamique.
Des manifestants tunisiens devant le musée du Bardo, à Tunis, le 19 mars 2015, au lendemain de l'attaque revendiquée par l'Etat islamique. (FADEL SENNA / AFP)