Tanzanie : un parc national installe des caméras équipées d'une intelligence artificielle pour protéger ses éléphants

Le parc national de Serengeti, en Tanzanie, s'est équipé pour lutter contre les braconniers.

Des éléphants se baladent en Tanzanie, le 26 février 2018.
Des éléphants se baladent en Tanzanie, le 26 février 2018. (JOHANNES HENNEMUTH / DPA-ZENTRALBILD / AFP)

L'intelligence artificielle à la rescousse des animaux. Le parc national de Serengeti, en Tanzanie, a mis en place une nouvelle technologie pour protéger les éléphants des braconniers. "Nous perdons environ un éléphant toutes les 15 minutes", déplore Eric Dinerstein. Avec sa compagnie Resolve, spécialisée dans la protection de l'environnement, et des partenaires tels que la National Geographic Society et la fondation Leonardo DiCaprio, il a conçu des caméras équipées d'une intelligence artificielle "pour débusquer les braconniers", explique The Verge (en anglais).

"Arrêter les braconniers avant qu'ils tuent"

La technologie, développée par Intel, est très petite et a une batterie qui peut durer jusqu'à un an et demi. Elle permet de distinguer les humains des animaux et des véhicules. Au sein d'un parc de près de 15 000 m2, comme le précise Slate, "les caméras seront placées sur les sentiers d’accès empruntés par les braconniers, avertissant automatiquement les gardes du parc qui pourront vérifier toute activité suspecte", détaille The Verge. "Les arrêter avant qu'ils tuent", voici le but affiché, comme l'explique l'équipe dans cette vidéo.