LA PHOTO. Le Swaziland, un royaume où seul le christianisme a voix au chapitre

Depuis début 2017, la petite monarchie de 1,4 million d'habitants, enclavée dans l'Afrique du Sud, a décidé de ne plus enseigner dans les écoles que la religion chrétienne, sans faire mention de l'islam (il y aurait environ 3% de musulmans). Les chrétiens, majoritaires à plus de 80%, ont approuvé la mesure au nom du «socle sur lequel le pays a été bâti». La liberté de culte est, elle, acceptée.

Le 14 décembre 2017, le chef de l\'Etat du Vatican s\'est adressé à Sibusisiwe Mngomezulu en vantant «la promotion du dialogue (... ) et de la réconciliation (...) dans l\'épanouissement de la diversité et de la compréhension mutuelle, particulièrement dans une société mondialisée». M. l\'ambassadeur transmettra.
Le 14 décembre 2017, le chef de l'Etat du Vatican s'est adressé à Sibusisiwe Mngomezulu en vantant «la promotion du dialogue (... ) et de la réconciliation (...) dans l'épanouissement de la diversité et de la compréhension mutuelle, particulièrement dans une société mondialisée». M. l'ambassadeur transmettra. (Osservatore Romano / REUTERS)
Le pape François reçoit le nouvel ambassadeur du Swaziland près le Saint-Siège. Le 14 décembre 2017, le chef de l'Etat du Vatican s'est adressé à Sibusisiwe Mngomezulu en vantant «la promotion du dialogue (... ) et de la réconciliation (...) dans l'épanouissement de la diversité et de la compréhension mutuelle, particulièrement dans une société mondialisée». M. l'ambassadeur transmettra.