Barack Obama devient partenaire de la NBA Africa

La National Basketball Association vise à développer la popularité en Afrique du championnat nord-américain de la discipline.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dans cette photo d'archives prise le 28 mars 2016, le président américain Barack Obama plaisante avec l'ancien joueur de basket-ball de la NBA Shaquille O'Neal, reçu à la Maison Blanche à Washington.  (NICHOLAS KAMM / AFP)

La puissante ligue nord-américaine de basket-ball a annoncé le 27 juillet que l'ancien président américain Barack Obama était devenu un partenaire stratégique de la NBA Africa. La National Basketball Association vise à développer sur le continent africain la popularité du championnat nord-américain de cette discipline.

Une petite participation financière est également prévue pour l'ancien chef de l'Etat qui voudrait en investir les fruits dans sa fondation pour la jeunesse en Afrique, a précisé la Ligue. En tant que partenaire stratégique de la NBA Africa, Barack Obama soutiendra des programmes et des partenariats qui offrent une plus grande égalité des sexes et une plus grande inclusion économique, a précisé l'AFP.

""La NBA a toujours été une grande ambassadrice pour les Etats-Unis, utilisant le basket pour créer des liens plus profonds à travers le monde et, en Afrique, le basket-ball a le pouvoir de promouvoir de plus grandes chances, une meilleure égalité et la prise de responsabilité""

Barack Obama

dans un communiqué

"En investissant au sein de communautés, en défendant l'égalité des sexes et en entretenant la passion pour le basket-ball, je pense que NBA Africa est en mesure de faire une différence pour beaucoup de jeunes africains", a lancé l'ex-président démocrate (2009-2017), avant d'ajouter : "J'ai été impressionné par l'engagement du championnat en Afrique, y compris par la responsabilité montrée par tant de joueurs africains qui veulent soutenir leurs pays et leurs communautés".

Grant Hill, Junior Bridgeman, Luol Deng, Ian Mahinmi, Dikembe Mutombo et Joakim Noah figurent parmi les joueurs qui ont également décidé d'investir dans NBA Africa, précise l'AFP.

En 2010, la NBA avait notamment ouvert des bureaux en Afrique du Sud. Et en mai 2021, avec un an de retard en raison de la pandémie de Covid-19, le Rwanda avait reçu la première édition du championnat d'Afrique de basket-ball, la Basketball Africa League.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société africaine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.