Cet article date de plus d'un an.

Le Rwanda accueille la première édition de la Basketball Africa League, la nouvelle NBA africaine

12 équipes africaines s'affrontent pour la première compétition de la ligue panafricaine de basket à Kigali, jusqu'au 30 mai 2021.



Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le basketteur Precious Achiuwa originaire du Nigeria (n°55) lors d'un match à Memphis dans l'État de Wichita. Le 9 janvier 2020. (USA TODAY SPORTS / X02835)

La capitale rwandaise Kigali accueille jusqu’au 30 mai 2021 la première édition de la Basketball Africa League (BAL). Cette nouvelle compétition panafricaine a été créée avec le puissant soutien de la NBA (américaine). Elle a également reçu le soutien actif du président rwandais, fan de basket. Paul Kagame compte sur le sport pour consolider tant l'économie de son pays, que son unité.

Prometteur marché africain

Depuis le 16 mai 2021, la compétition bat son plein à la Kigali Arena, où 12 équipes africaines s'affrontent : GSP (Algérie), Petro Luanda (Angola), FAP (Cameroun), Zamalek (Egypte), GN (Madagascar), Police (Mali), Salé (Maroc), Ferroviario Maputo (Mozambique), Rivers Hoopers (Nigeria), Patriots (Rwanda), Douanes (Sénégal) et Monastir (Tunisie).

Avec la création de la BAL, la ligue nord-américaine investit le prometteur marché africain, tout en repérant les futurs talents. Plusieurs joueurs africains évoluent déjà sur le sol américain : Joel Embiid (Philadelphia 76ers), Gorgui Dieng (Spurs San Antonio), Bismack Biyombo (Charlotte Hornets) ou encore Serge Ibaka (Clippers de Los Angeles).

"Nous offrirons une vitrine aux joueurs d'élite de tout le continent pour qu'ils puissent mettre en valeur leur talent, inspirer les fans de tous âges et utiliser le basket comme un moteur de croissance économique en Afrique"

Amadou Gallo Fall, président de la Basketball Africa League (BAL)

Faire du basket un sport majeur

Le commissaire de la NBA Adam Silver a, de son côté, déclaré vouloir faire du basketball un sport majeur en Afrique. Ce projet, déjà valorisé autour du milliard de dollars, a reçu le soutien de nombreuses personnalités de la NBA, à l’image de l'Ambassadeur mondial de la NBA, Dikembe Mutombo, rejoint par Junior Bridgeman, Luol Deng, Grant Hill ou encore le Français Joakim Noah.

La prestigieuse ligue nord-américaine de basketball, qui affiche sa volonté de développer ses activités sur le continent africain, a reçu pour cela le soutien de la Fédération internationale de basket-ball (FIBA).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société africaine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.