Génocide des Tutsi : un prêtre franco-rwandais mis en examen et incarcéré en France

Marcel Hitayezu est accusé, entre autres, d'avoir "fourni des vivres aux miliciens" ayant massacré des Tutsi dans son église au Rwanda en 1994, ce qu'il conteste.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Marcel Hitayezu était prêtre dans une église de Montlieu-la-Garde (Charente-Maritime). (GOOGLE MAPS)

Un prêtre rwandais, réfugié et naturalisé Français, a été mis en examen et incarcéré mercredi 14 avril pour son implication dans le génocide des Tutsi au Rwanda en 1994, a annoncé vendredi le parquet national antiterroriste (Pnat), chargé des dossiers de crimes contre l'humanité. 

Marcel Hitayezu, né en 1956, a été mis en examen, notamment pour "génocide" et "complicité de crimes contre l'humanité", par un juge d'instruction spécialisé du tribunal de Paris."Prêtre de la paroisse de Mubuga au Rwanda en 1994, Marcel H. se voit reprocher d'avoir", en avril 1994, "privé de vivres et d'eau des Tutsi s'étant réfugiés dans son église" et d'avoir "fourni des vivres aux miliciens interahamwe ayant attaqué les Tutsi réfugiés" dans le bâtiment, a précisé le Pnat dans un communiqué. Le prêtre a contesté les faits. "Il était jusqu'à mercredi vicaire du curé d'une paroisse à Montlieu-la-Garde" (Charente-Maritime), a indiqué le diocèse de La Rochelle. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.