Soudan : un mois après le putsch, le Premier ministre récupère son poste

Publié
Soudan : un mois après le putsch, le Premier ministre récupère son poste
FRANCEINFO
Article rédigé par
J.Chamoulaud, C.Giroud - franceinfo
France Télévisions

Depuis le 25 octobre et le putsch militaire au Soudan, 41 personnes ont perdu la vie. Limogé de ses fonctions, un mois auparavant, Abdallah Hamdok a retrouvé son poste de Premier ministre.

Un mois après avoir été contraint de quitter son poste de Premier ministre, Abdallah Hamdok va récupérer cette fonction. L’homme politique soudanais a promis une sortie de crise rapide, alors que le pays opère une grande répression depuis le coup d’état militaire du mois d’octobre. Un accord a été trouvé avec Abdel Fattah al-Burhan, l’homme fort du pays, pour la réintronisation de Hamdok au rang de Premier ministre. Le rétablissement d’un régime civil et la libération de prisonniers font partie des termes de cet accord.

Les Soudanais toujours en colère

Si Hamdok promet la mise en place d’un processus de transition vers une démocratie, les citoyens soudanais ne se sont pas apaisés pour autant. Dans les rues de la capitale, Khartoum, les Soudanais ont continué de protester dimanche 21 novembre contre le putsch militaire du 25 octobre. Ces derniers ont répondu à un appel au rassemblement après l’assassinat d’un adolescent de 16 ans. Depuis le coup d’Etat, des dizaines de personnes ont perdu la vie. Les manifestants, partisans de la démocratie, refusent tout partage du pouvoir avec l’armée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.