VIDEO. Le combat de Diane Lazarevic pour sauver son père

La jeune femme est allée à Niamey, mardi, retrouver son père fraîchement libéré. 

L.ANAKI, C.COLNET, C.LEMEUR / FRANCE 2

C'est elle qui est descendue la première du Falcon qui a ramené Serge Lazarevic sur le sol français, mercredi 10 décembre. Diane Lazarevic est allée chercher son père, mardi à Niamey (Niger), dès l'annonce de sa libération. Serge Lazarevic était détenu, depuis le 24 novembre 2011, par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). "La vie est belle", exulte-t-elle, tout sourire, sur le tarmac de l'aéroport de Villacoublay, après le discours du dernier otage français libéré.

Une libération "pour les fêtes de fin d'année"

Depuis trois ans, Diane Lazarevic, 26 ans, n'a pas cessé de se battre pour faire libérer son père. Trois longues années pendant lesquelles la jeune femme enchaîne les interviews et les plateaux de télévision.

En octobre 2013, alors que quatre otages qui travaillaient sur un site d'Areva étaient libérés, elle fustigeait l'attitude des autorités, qu'elle accusait d'un traitement différencié parce que son père était un "anonyme". Le 18 novembre, sur le plateau de France 2, elle espérait que son père soit libéré avant les fêtes de fin d'année. C'est chose faite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Diane Lazarevic et son père, sur le tarmac de l\'aéroport de Villacoublay, mercredi 10 décembre 2014. 
Diane Lazarevic et son père, sur le tarmac de l'aéroport de Villacoublay, mercredi 10 décembre 2014.  (MARTIN BUREAU / AFP)