Projet Pegasus : "Un scandale mondial loin d'être terminé"

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Projet Pegasus : "Un scandale mondial loin d'être terminé"
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Le fondateur de Forbidden Stories, Laurent Richard, assure, sur franceinfo mardi 20 juillet, que les révélations vont se poursuivre sur l'affaire Pegasus.

"Emmanuel Macron possède au moins trois téléphones : un de type militaire, un autre qui ressemble à un smartphone avec des technologies de défense un peu plus élaborées et un téléphone normal qui serait celui visé par le Maroc. La question que ça pose, c'est est-ce que le président de la République communique sur un téléphone non sécurisé et, s'il le fait, que communique-t-il ?", s'interroge, sur franceinfo mardi 20 juillet, Laurent Richard, fondateur du consortium international Forbidden Stories.

"D'autres histoires à venir"

"C'est un travail mené par 80 journalistes de 17 organisations de presse. En France, Le Monde et la cellule d'investigation de Radio France ont pris part à cet effort et d'autres histoires sont à venir. On a travaillé dans presque tous les pays du monde pour révéler un scandale mondial qui est loin d'être terminé", assure le journaliste et réalisateur de documentaires d'investigation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Maroc

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.