Projet Pegasus

Résumé de la rubrique

"Projet Pegasus" est le nom d'une série de révélations du consortium de journalistes créé par Forbidden Stories, dont fait partie la cellule investigation de Radio France, mais aussi le "Washington Post", le "Guardian" ou encore "Le Monde". Dans une nouvelle série d'enquêtes, ils révèlent que de nombreux Etats utilisent un logiciel espion pour cibler des militants, avocats, journalistes et y compris des hommes politiques dont 13 chefs d’Etat ou de gouvernement. Le Mexique, l’Inde, le Maroc, l’Indonésie, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, ou encore la Hongrie, membre de l’UE, font partie des Etats qui utilisent ce logiciel. Ces Etats ou leurs agences de renseignements ciblent leurs propres concitoyens avec un logiciel espion, Pegasus, développé par une société israélienne baptisée NSO et dont l’objectif officiel est de lutter "contre le terrorisme et les crimes". Notre enquête révèle que certains Etats et agences de renseignements détournent cet outil.Selon les révélations de Forbidden Stories et ses partenaires, une partie de l’entourage du journaliste Jamal Khashoggi, assassiné au consulat saoudien d’Istanbul le 2 octobre 2018, a été sélectionnée sur la liste de ses cibles potentielles. Un autre volet de cette enquête à retrouver ici.