Mondial 2022 : la qualification du Maroc en quarts de finale "est un exploit historique", réagit un journaliste marocain

Vainqueur de l’Espagne à l’issue des tirs au but, les Lions de l’Atlas décrochent leur ticket pour les quarts de finale, pour la première fois de leur histoire.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Joie de supporters marocains à Lyon après la qualification du Maroc en quart de finale de la Coupe du monde de football au Qatar, le 6 décembre 2022. (NORBERT GRISAY  / MAXPPP)

"C'est une fête énorme, monstrueuse, du jamais vu au Maroc, un exploit historique", a réagi mardi 6 décembre sur franceinfo, Jalal Bouzrara, journaliste à MBC5 TV au Maroc, après la qualification des Lions de l'Atlas pour les quarts de finale de la Coupe du monde de football au dépens de l'Espagne. "On a même vu le souverain Mohammed VI festoyer, sortir de sa voiture au milieu des badauds pour fêter cette consécration", précise Jalal Bouzrara.

Le Maroc n'était jamais allé aussi loin dans la compétition 

"On n'a rien gagné encore mais c'est la première fois que le Maroc se qualifie pour les quarts de finale d'une Coupe du monde. C'est la première fois qu'une sélection arabe se qualifie. C'est la première fois qu'un sélectionneur africain atteint les quarts de finale", se réjouit le journaliste. Il rappelle que si l'Afrique a déjà eu trois représentants en quarts de finale, avec le Cameroun, le Sénégal et le Ghana, "c'était avec des techniciens étrangers. Là, c'est du local !"

>>> Coupe du monde 2022 : y a-t-il plus de surprises cette année que dans les récentes éditions ?

Jalal Bouzrara salue Walid Regragui, le sélectionneur du Maroc, "l'homme de cet exploit, l'homme qui a changé, métamorphosé cette sélection marocaine depuis qu'il est arrivé". Son tout premier match en tant que sélectionneur était "le premier match de la Coupe du monde contre la Croatie". 

"En si peu de temps, en quelques semaines, Walid Regragui a réussi à insuffler un sang nouveau à cette sélection, un esprit de vainqueur."

Jalal Bouzrara, journaliste à MBC5 TV au Maroc

franceinfo

Pour Jalal Bouzrara, Walid Regragui "est le portrait-robot du meilleur sélectionneur possible pour le Maroc aujourd'hui".  Walid Regragui "est né en France, il a grandi en France, dans la région parisienne. Il a les codes de cette jeune génération. Il sait leur parler, il sait les motiver". C'est "grâce à lui" que le Maroc "se retrouve à ce stade de la compétition. C'est un véritable rêve".

"On rêve d'aller très, très loin, quel que soit le pédigrée ou le prestige de l'adversaire qu'on va croiser."

Jalal Bouzrara, journaliste à MBC5 TV au Maroc

franceinfo

Après cette qualification, Jalal Bouzrara "rêve" plus grand. "Quand on arrive à faire match nul contre le finaliste de la dernière édition, qu'on arrive à battre le troisième de la dernière édition, qu'on bat également le Canada, qu'on sort la grande Espagne, le pays de la Liga, du Barça, du Réal et de l'Atlético, tout est possible. Même si l'adversaire s'appelle le Portugal, l'Angleterre ou la France." "Rien ne peut nous empêcher de rêver", ajoute le journaliste marocain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Maroc

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.