VIDEO. Une minute de silence à l'Assemblée pour les soldats tués au Mali et en Somalie

Les députés se sont levés à la mémoire des militaires français tués au Mali et en Somalie. Une minute de silence a également été observée au Sénat.

Francetv info avec AFP

Au Palais Bourbon comme au Palais du Luxembourg, les parlementaires ont observé une minute de silence, mardi 15 janvier, à la mémoire des militaires français tués au Mali et en Somalie. A l'Assemblée nationale, les députés se sont levés avant d'entamer la séance des questions au gouvernement par une série d'interventions consacrées justement au Mali, auxquelles devait répondre le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. "Je veux saluer le courage de nos forces armées qui combattent depuis cinq jours au risque de leur vie", a pour sa part déclaré le président du Sénat, Jean-Pierre Bel, avant l'ouverture de la séance. 

Le lieutenant Damien Boiteux a été tué vendredi dernier, au premier jour de l'intervention française au Mali. Samedi, en Somalie, un autre soldat français a été tué lors d'une opération ayant échoué à libérer un agent français enlevé en 2009 à Mogadiscio. Cet otage, Denis Allex, membre de la DGSE, est présumé mort. 

Les députés respectent une minute de silence en mémoire des soldats tués au Mali et en Somalie, le 15 janvier 2013 à l\'Assemblée nationale, à Paris.
Les députés respectent une minute de silence en mémoire des soldats tués au Mali et en Somalie, le 15 janvier 2013 à l'Assemblée nationale, à Paris. (FRANCETV INFO)