VIDEO. Mali : les forces spéciales françaises dans la bataille de Kidal

Les forces spéciales ont rempli leurs trois missions: renseignement, assaut, assistance opérationnelle. Missions qu'elles devraient de nouveau assurer, pour l'essentiel dans l'Adrar des Ifoghas. 

Loubna Anaki, Victoire Tuaillon et Chloé Cormery - France 2

Les forces spéciales françaises se redéploient dans les montagnes du nord au Mali. La nouvelle phase la guerre dans ce pays est lancée avec la chasse aux jihadistes pour le contrôle définitif de la ville de Kidal et du massif des Ifoghas (nord-est)où ils détiennent probablement sept otages français Selon les experts.

Le ministère de la Défense à Paris se refuse à donner des informations sur les missions des forces spéciales, astreintes à l'anonymat. Durant les trois premières semaines au Mali et l'avancée des forces françaises et africaines dans le nord du pays, les forces spéciales ont rempli leurs trois missions: renseignement, assaut, assistance opérationnelle. Missions qu'elles devraient de nouveau assurer, pour l'essentiel dans l'Adrar des Ifoghas.

Un expert aux questions de défense et le général Vincent Desportes, ancien directeur de l'Ecole de guerre (anciennement appelée Collège interarmées de défense - CID - de 1993 à 2010) nous expliquent la travail de ces soldats de terrain.

Des commandos du 17è RGP (régiment génie parachutiste) participent, le 04 avril 1996, à une opération militaire d\'entraînement en zone urbaine à Montauban
Des commandos du 17è RGP (régiment génie parachutiste) participent, le 04 avril 1996, à une opération militaire d'entraînement en zone urbaine à Montauban (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)