Sahel : Emmanuel Macron veut un "changement de modèle" pour mettre fin à l’opération Barkhane

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Sahel : Emmanuel Macron veut un "changement de modèle" pour mettre fin à l’opération Barkhane
france 2
Article rédigé par
M. De Chalvron, L. Hauville - France 2
France Télévisions

Le président de la République a décidé de mettre un terme à l’opération Barkhane, de fermer les bases françaises dans les mois à venir, sans pour autant quitter totalement le Sahel. Les deux coups d’État successifs au Mali l’ont convaincu de ce retrait, envisagé depuis des mois.

C’est l’opération militaire française la plus longue et la plus coûteuse depuis la Seconde Guerre mondiale. Lancée il y a sept ans pour lutter contre le djihadisme au Sahel, l’opération Barkhane va bientôt prendre fin. "La poursuite de notre engagement au Sahel ne se fera pas à cadre constant. Cette transformation se traduira par un changement de modèle, qui impliquera le passage à un nouveau cadre", a précisé Emmanuel Macron, jeudi 10 juin.

11 bases militaires, 5 100 soldats déployés

Les modalités de cette transformation seront précisées d’ici la fin du mois de juin. L’opération compte aujourd’hui 11 bases militaires à travers le Sahel, dont six rien qu’au Mali, ce qui représente 5 100 soldats déployés. La France souhaite un nouveau dispositif, plus international, centré sur la force Takuba, qui regroupe les forces spéciales de différents pays européens. À ce jour, 51 soldats français sont morts en opération depuis le début de l’engagement de la France au Sahel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mali

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.