Prise d'otages à Bamako : neuf heures d'enfer

France 3 fait le récit de la prise d'otages qui a eu lieu ce vendredi à l'hôtel Radisson de Bamako.

France 3

Une prise d'otages de grande ampleur a eu lieu vendredi 20 novembre à l'hôtel Radisson, au cœur de Bamako, au Mali. Les soldats ont progressé étage après étage, prudemment, afin de sécuriser les 190 chambres de l'hôtel. Les forces spéciales maliennes, épaulées par les gendarmes français, ont évacué les otages, en file indienne. 140 clients séjournaient dans cet hôtel, où 30 employés travaillaient. Ils ont vécu neuf heures d'enfer.

"Au début, je pensais que c'était des pétards"

L'attaque a eu lieu à l'aube. Les assaillants ont pu approcher l'entrée du bâtiment à bord d'un véhicule immatriculé corps diplomatique. Ils ont immédiatement fait feu, criant "Allah est grand" avant de gagner le septième étage. Les premiers otages ont pu être libérés en fin de matinée, après un premier assaut. "Au début, je pensais que c'était des pétards, je ne pensais pas que c'était une prise d'otages. À un moment donné, les forces maliennes sont venues nous récupérer", témoigne un otage. Les deux terroristes ont été abattus. Mais ils ont eu le temps de faire 18 victimes. Un bilan encore provisoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les membres des forces spéciales à l\'intérieur de l\'hôtel Radisson Blu à Bamako (Mali) le 20 Novembre 2015
Les membres des forces spéciales à l'intérieur de l'hôtel Radisson Blu à Bamako (Mali) le 20 Novembre 2015 (HABIBOU KOUYATE / AFP)