Sophie Pétronin otage depuis trois ans au Mali

Sophie Pétronin a été enlevée il y a trois ans probablement au Mali. Une "otage de la République" selon son fils.

Pendant 20 ans, Sophie Pétronin a consacré sa vie à aider les enfants au Mali. Elle est la dernière otage française dans le monde, et en captivité depuis 1097 jours aux mains d'un groupe jihadiste proche d'Al Qaïda. Enlevée le 24 décembre 2016 au Mali à Gao, c'est une éternité pour son fils Sébastien. Il n'a aucune perspective de libération. "On a reçu des nouvelles il y a un mois, on sait qu'elle est vivante. Ces nouvelles nous sont parvenues de notre propre réseau d'information. On essaye de se réjouir avec ça", témoigne-t-il.

Négociations au point mort ?

La dernière preuve formelle de vie de sa mère, c’était en vidéo, il s'agissait d'images de ses geôliers en juin 2018. Atteinte d'un cancer, elle est l'otage oubliée par la France pour son fils. "On sait que les autorités françaises ont envoyé un émissaire. Il est revenu non seulement dans l'échec mais les jihadistes lui ont dit que ce n'était pas la peine de revenir. On a de bonnes raisons de penser que les négociations sont au point mort", regrette-t-il. Le Quai d'Orsay se dit lui mobilisé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sébastien Chadaud-Petronin, le fils de Sophie Pétronin, devant une photographie de sa mère, à Bordeaux, le 29 octobre 2018.
Sébastien Chadaud-Petronin, le fils de Sophie Pétronin, devant une photographie de sa mère, à Bordeaux, le 29 octobre 2018. (MEHDI FEDOUACH / AFP)