Cet article date de plus d'un an.

Militaires tués au Mali : le père d'un caporal-chef témoigne

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Militaires tués au Mali : le père d'un caporal-chef témoigne
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Parmi les 13 militaires tués au Mali, lundi 25 novembre, figure le caporal-chef Romain Salles de Saint-Paul, âgé de 35 ans, marié et père de deux enfants. Son père a accepté de témoigner.

Sur une photo de famille, Romain Salles de Saint-Paul pose en civil. C'est cette image que veut garder son père, partagé entre peine et fierté. "Il y a quand même un sentiment de profonde tristesse, de déchirure. Je suis très malheureux, mais très fier de ce que ces 13 militaires ont fait", explique Philippe Salles de Saint-Paul. Son fils n'avait que 35 ans, mais déjà plus de dix ans d'armée derrière lui.

Des "valeurs à défendre" quitte à donner sa vie

Brigadier-chef au sein du 5e régiment d'hélicoptères de combat, à Pau (Pyrénées-Atlantiques), c'était sa troisième opération au Mali. Son père décrit un militaire particulièrement dévoué : "Il était conscient, lui aussi, qu'il risquait sa vie, mais qu'il y avait des valeurs à défendre, que la liberté était plus importante que tout, et effectivement, peut-être qu'un jour, il serait obligé de donner sa vie. C'est ce qu'il disait."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre au Mali

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.