Cet article date de plus de cinq ans.

Mali : un soldat français tué pendant une opération

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Mali : un soldat français tué pendant une opération
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

C'est le 15e soldat français tué depuis le début de l'intervention française au Mali. L'explosion d'une mine contre son véhicule dans le nord du pays lui a coûté la vie ce mardi 12 avril.

Un soldat français a été tué au Mali, le quinzième depuis le début de l'intervention française. Mickaël Poo Sing était âgé de 19 ans. Le jeune soldat avait rejoint l'armée de terre en février 2015. C'est l'Elysée qui a annoncé sa mort ce mardi. Dans un communiqué, le président François Hollande exprime son "profond respect pour le sacrifice de ce jeune soldat au service de notre pays".

Trois soldats blessés

Ce mardi matin, le jeune soldat se trouvait dans un blindé. Vendredi, il a quitté Gao, direction Tessalit, dans le nord du Mali. Son convoi approchait de sa destination finale quand le véhicule a explosé sur une mine, le tuant sur le coup.

Trois de ses compagnons d'armes ont aussi été blessés et évacués vers la France. Mickaël Poo Sing appartenait au 511e régiment du train basé à Auxonne en Côte d'Or. Les drapeaux y ont été mis en berne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre au Mali

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.