Climat : au Mali, le lac Faguibine est à sec

Publié Mis à jour
Climat : au Mali, le lac Faguibine est à sec
Franceinfo
Article rédigé par
Y. Haefele - franceinfo
France Télévisions

À quelques jours de la COP26 en Écosse, au Mali, le lac Faguibine est à sec. De vastes étendues d'eau et de terres cultivables ont laissé place à des dunes de sable. Pour les villages avoisinants, les conséquences sont dramatiques.

Le lac Faguibine était l'un des plus grands lacs du Mali. Toute la vie des villages alentours dépendait de son eau dans cette région en lisière du désert du Sahara, à 80 km de Tombouctou. Mais la dernière goutte du lac Faguibine s'est évaporée. "Les eaux se sont d'abord retirées et les arbres ont commencé à pousser autour du lac. Les arbres ont ensuite commencé à disparaître et les gens ont cultivé les terres. Et quand il n'y a plus eu de forêt, les dunes se sont formées", explique Abdul Karim Ag Al Hassane, ancien cultivateur. Les dunes ont fini par engloutir le lac.

Une école ensevelie par le sable

Faute de végétation, le sable n'est pas fixé et ravage les villages. Les salles de classe d'une école qui accueillait 400 élèves ont été ensevelies. Elles sont à présent inaccessibles. Les jeunes ont fui la région. Ceux qui restent vivent de petits boulots. L'agriculture, l'élevage et la pêche à l'évidence sont impossibles. Alhousna Walet Alhassane n'a d'autres choix que de vendre le peu de bois qui reste pour gagner un peu d'argent, même si elle a conscience "que ça détruit l'environnement". Dans ce paysage gagné par la désolation, la situation humanitaire est devenue préoccupante. Le Mali est un des pays les plus vulnérables au changement climatique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.