Bamako : 27 victimes dans la prise d'otages de l'hôtel Radisson

Pendant de longues heures, personnel et clients de l'hôtel Radisson ont été détenus. Une équipe de France 3 revient sur les faits.

FRANCE 3

27 personnes ont perdu la vie vendredi 20 novembre à Bamako, lors d'une prise d'otages à l'hôtel Radisson. Les terroristes sont arrivés dès l'aube, à bord d'un 4x4 équipé de plaques diplomatiques. Immédiatement, ils ont ouvert le feu aux cris de "Dieu est grand". C'est en fin de matinée que l'assaut des forces de l'ordre maliennes est lancé. Les premiers otages sont évacués : parmi eux, 12 membres d'un équipage d'Air France et 22 Américains employés du Pentagone. Tous ont évité les tirs. Après neuf heures d'angoisse, l'assaut se termine. La gendarmerie française est là en renfort. Les 195 chambres sont inspectées et les clients sont ensuite évacués. 

Trois assaillants tués 

140 clients et 30 employés étaient présents lors de la prise d'otages, tous ont cru vivre leurs derniers moments. "Au début, je pensais que c'était des pétards, je ne pensais pas que c'était une prise d'otage. Ensuite, ça a continué et à un moment donné, il y a les forces maliennes qui sont venues nous récupérer", raconte un client de l'hôtel. Le bilan s'élève à 27 victimes. Les trois assaillants ont été tués au cours de l'assaut.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des forces spéciales en poste devant l\'hôtel Radisson Blu de Bamako (Mali), vendredi 20 novembre 2015.
Des forces spéciales en poste devant l'hôtel Radisson Blu de Bamako (Mali), vendredi 20 novembre 2015. (HABIBOU KOUYATE / ANADOLU AGENCY / AFP)