Libye : la guerre est-elle de retour ?

Les appels de l'ONU à cesser les combats restent vains. Plus d'une trentaine de morts ont déjà été comptés.

FRANCE 2

Des avions de chasse volent dans le ciel bleu de Tripoli (Libye) lundi 8 avril. Le pays, déjà plongé dans le chaos, vit un nouvel épisode du bras de fer entre deux clans rivaux. Depuis cinq jours, les forces du maréchal Haftar, maître de l'est du pays, diffusent largement des images de colonnes de véhicules militaires qui se dirigent en conquérants vers l'Ouest. L'assaut intervient alors que la Libye est coupée en deux depuis cinq ans.

Une attaque-surprise

À l'Ouest, dans la région de Tripoli, le gouvernement d'union nationale de Fayez el-Sarraj, l'interlocuteur officiel des Nations unies. À l'est, le camp du maréchal Haftar, qui contrôle la majorité du territoire et des puits de pétrole. Il est soutenu par l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. Le militaire rebelle, ancien allié puis opposant au colonel Kadhafi est arrivé dimanche 7 avril dans les faubourgs de Tripoli. Une attaque-surprise à quelques jours de nouveaux pourparlers de paix. Les violents combats ont déjà fait plus d'une trentaine de morts. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les forces du gouvernement d\'union nationale (GNA) s\'installent à Tajura, une banlieue côtière de la capitale libyenne, Tripoli, le 6 avril 2019.
Les forces du gouvernement d'union nationale (GNA) s'installent à Tajura, une banlieue côtière de la capitale libyenne, Tripoli, le 6 avril 2019. (MAHMUD TURKIA / AFP)