Chute de Kadhafi : un ancien espion français en Libye sort de son silence

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Chute de Kadhafi : un ancien espion français sort de son silence -
Chute de Kadhafi : un ancien espion français sort de son silence Chute de Kadhafi : un ancien espion français sort de son silence - (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - M.Burgot, G.Beaufils, D.Chevalier
France Télévisions
France 2
Dans son livre "L'Homme de Tripoli", Jean-François Lhuillier, un ancien espion français, revient sur sa mission en Libye de 2009 à 2012. Il raconte la chute et la mort du leader libyen, le colonel Kadhafi.

Un agent secret sort de l’ombre et pas n’importe lequel. Jean-François Lhuillier est l’ex-espion numéro 1 des services français en Libye. Il était en poste pour la DGSE à Tripoli lors du "Printemps arabe", précédant la chute du colonel Kadhafi. Sa mission ultra-secrète est alors très claire. "C’est la mission que l’Elysée a donnée à la DGSE : ‘Faites faire défection à des personnalités libyennes qu’on pourrait retourner contre Kadhafi." Dans ce contexte, Jean-François Lhuillier s’est fixé un objectif : fragiliser Kadhafi en obtenant notamment la fuite de son ministre des Affaires étrangères. 

La chute de Kadhafi 

"Vous poussez les gens à trahir leur pays, […] mais aussi leurs convictions", explique l’ancien espion. Moussa Koussa fera défection. Entre temps, l’opération militaire portée par la France et la Grande-Bretagne met un coup fatal aux troupes de Kadhafi. Les rebelles sont aux portes du pouvoir. Jean-François Lhuillier avait aussi pour mission de les approcher et de les aider. Le 20 octobre 2011, Kadhafi est lynché et assassiné. Jean-François Lhuillier dément la rumeur selon laquelle il aurait été tué par un espion français. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.