Cet article date de plus de sept ans.

Le vice-président de Guinée équatoriale jugé à Paris pour détournement de fonds publics et corruption

Téodorin Obiang, vice-président de Guinée équatoriale, n'assistera probablement pas à son procès, qui s'ouvre lundi à Paris, pour blanchiment d'abus de biens sociaux, blanchiment de détournement de fonds publics, blanchiment d'abus de confiance et corruption.

Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Teodorin Obiang à Malabo (Guinée équatoriale), le 24 juin 2013. (JEROME LEROY / AFP)

Le premier procès des "biens mal acquis" s'ouvre lundi 2 janvier à Paris. Le fils du président de Guinée équatoriale, Teodorin Obiang, également vice-président du pays, est poursuivi pour blanchiment d'abus de biens sociaux, blanchiment de détournement de fonds publics, blanchiment d'abus de confiance et de corruption. Des associations de lutte contre la corruption sont à l'origine de ce procès.

La défense demande un report du procès

Le patrimoine de Teodorin Obiang en France a de quoi donner le vertige. Entre 1997 et 2011, l'homme, âgé de 47 ans, a investi plusieurs dizaines de millions d'euros. Son hôtel particulier à Paris compte 100 pièces réparties sur cinq niveaux. À l'intérieur, ascenseur, hammam, discothèque et robinets recouverts de feuilles d'or embellissent le logement situé avenue Foch dans le 16e arrondissement. Saisi par la justice, l'ensemble est estimé à plus de 150 millions d'euros. Sans oublier les 18 voitures de luxe, elles aussi saisies.

Ces achats somputaires seraient financés, selon les juges, par des détournements de fonds publics et des opérations de corruption en Guinée équatoriale. Dans ce petit pays pétrolier d'Afrique centrale, plus de la moitié des habitants vivent sous le seuil de pauvreté. "Il n'y a aucune difficulté pour justifier des fonds qu'il a utilisés", explique l'avocat de Teodorin Obiang, Me Emmanuel Marsigny. Il a gagné de l'argent, parfaitement légalement, en Guinée équatoriale. Il a un certain nombre de sociétés qui travaillent dans le secteur privé, parfois avec l'État. Tout est parfaitement conforme."

Cela m'est égal que Teodorin Obiang soit là au procès ou pas

Me Bourdon, avocat de l'ONG Transparency

à franceinfo

La défense va demander un report du procès, auquel Teodorin Obiang n'a pas l'intention de se présenter. L'absence à la barre du vice-président de Guinée équatoriale n'est pas la principale préoccupation de William Bourdon, avocat de l'ONG Transparency : l'important est que "ce procès ait lieu, compte tenu de sa dimension historique et symbolique extrêmement forte", explique-t-il. Les enquêtes sont toujours en cours sur les patrimoines français des familles Bongo (Gabon) et Sassou-Nguesso (République démocratique du Congo).

Ouverture du procès de Téodorin Obiang, vice-président de Guinée équatoriale

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.