Cet article date de plus de sept ans.

Otages français : le groupe islamiste Ansaru diffuse une vidéo de Francis Collomp

Cet ingénieur qui travaillait pour une entreprise spécialisée dans les éoliennes a été enlevé en décembre 2012 dans le nord du Nigeria.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Francis Collomp, sur une photo non datée. (MAXPPP)

Francis Collomp est vivant. Le groupe islamiste nigérian Ansaru a diffusé, vendredi 27 septembre, une vidéo du Français enlevé en décembre 2012 dans le nord du Nigeria. C'est le réseau américain de surveillance des sites islamistes SITE qui a repéré cette preuve de vie.

Dans cette vidéo, Francis Collomp, âgé de 63 ans, lit une déclaration. Un homme non identifié portant une arme figure en arrière-plan. La date du tournage est inconnue. L'ingénieur, qui travaillait pour l'entreprise Vergnet, spécialisée dans les éoliennes, avait été enlevé le 19 décembre dans l'attaque de sa résidence à Rimi, dans l'Etat du Katsina, au nord du Nigeria.

Son rapt avait été revendiqué par le groupe islamiste Ansaru, des dissidents de la secte Boko Haram. Ils ont justifié leur action par "la position du gouvernement français et des Français vis-à-vis de l'islam et des musulmans", évoquant en particulier "le rôle majeur de la France dans l'attaque contre l'Etat islamique dans le nord du Mali".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.