Cet article date de plus de deux ans.

Kenya : les élèves paient le prix fort face au Covid-19

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
6media Web - Kenya les élèves paient le prix fort face au Covid
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Les écoles du Kenya sont fermées jusqu'en janvier 2021 en raison de la crise sanitaire. L'inquiétude monte chez les parents d'élèves. 

Au Kenya, le gouvernement a décidé de fermer les écoles jusqu'en janvier 2021. L'inquiétude monte chez les milliers d'élèves et leurs familles, qui se sentent sacrifiés à cause du Covid-19. En zone rurale, les habitants sont désemparés. 

"Mon père a dû vendre des animaux pour que je puisse aller à l'école. Il a vendu quatre taureaux pour payer les frais de scolarité", affirme Isaac Ochola.

Un potentiel préjudice financier

"Si le gouvernement décide de ne pas rembourser les frais que nous avons payés la dernière fois et que les animaux qui restent ne sont pas des taureaux semblables à ceux que j'ai vendus, il ne me restera que le bétail laitier qui ne se vendra pas comme les taureaux pour obtenir l'argent nécessaire pour les ramener à l'école", confie Joseph, son père, qui craint que ses enfants "ne terminent pas leurs études". 

Le gouvernement a annoncé que l'année scolaire 2020 était considérée comme perdue. Le pays a recensé près de 27 000 cas pour plus de 400 décès. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.