Un nouveau patriarche en Ethiopie

L'abuna Mathias, 78 ans, le nouveau patriarche éthiopien, a officiellement prêté serment dans la cathédrale de la Sainte-Trinité d’Addis-Abeba, le 3 mars 2013, après son élection le 28 février 2013. Exilé à l’étranger pendant quarante ans, au Kenya puis aux États-Unis, il va retourner en Ethiopie pour accomplir son ministère.

Le nouveau patriarche chrétien de l\'Ethiopie, l\'abuna Matthias, a été intronisé dimanche 3 mars dans la cathédrale de la Sainte-Trinité d’Addis-Abeba.
Le nouveau patriarche chrétien de l'Ethiopie, l'abuna Matthias, a été intronisé dimanche 3 mars dans la cathédrale de la Sainte-Trinité d’Addis-Abeba. (AFP PHOTO/JENNY VAUGHAN)
Mathias est le sixième patriarche de l'Eglise éthiopienne, dont la liturgie est très influencée par la tradition juive.
 
Ancien archevêque de l'Eglise orthodoxe de Jérusalem, il a été élu suite au décès en août 2012 de l’ancien patriarche, l'abuna Paulos. Ce dernier était à la tête de l'Eglise éthiopienne depuis 1992.
 
Suite à la chute de l'empereur Hailé Sélassie 1er, renversé par un coup d'État le 12 septembre 1974, et à l'instauration du régime militaire du Derg, présidé par Mengistu Haile Mariam, Matthias avait fuit l'Ethiopie.
 
Le premier patriarche a été nommé en 1959.
 
Deux tiers des 83 millions d’Ethiopiens sont chrétiens, la majorité d’entre eux suivant le rite orthodoxe. Environ 30 % de la population est musulmane.
 
L'Ethiopie est l’un des plus anciens pays chrétiens du monde.