Les cultures du Kenya ravagées par une invasion de criquets

Le Kenya est confronté à une invasion de criquets pèlerins, la pire du genre depuis 25 ans. Une menace sans précédent selon les autorités du pays.

franceinfo

Par dizaines de millions, formant de vastes nuages sombres, les criquets pèlerins s'abattent ensuite sur les cultures et les dévastent. Considérés comme les plus ravageurs de tous les criquets, ils s'attaquent désormais à la végétation du Kenya après avoir détruit plus de 70 000 hectares en Somalie et en Éthiopie. "Nous avons beaucoup de vergers, explique Francisco Lodeben, éleveur à Samburu. Il y a des troupeaux avec plus de 200 000 têtes de bétail, d'innombrables chèvres et des chameaux qui dépendent tous des pâturages".

Insecticides inefficaces

Impossible de les faire fuir. Pour essayer de détruire les essaims, le ministère de l'Agriculture a dépêché des employés qui pulvérisent des insecticides, mais sans beaucoup de succès. Deux avions ont aussi été envoyés sur place afin de pulvériser des insecticides sur de plus grandes surfaces. Selon l'agence des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, cette invasion de criquets pèlerins est la pire du genre qu'ait connue la Corne de l'Afrique depuis 25 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des milliers de criquets pèlerins
Des milliers de criquets pèlerins (FRANCEINFO)