Ethiopie : plus de 9 millions de personnes souffrent de la faim dans le nord du pays, selon l'ONU

Les récents développements du conflit en Ethiopie, où les rebelles tigréens menacent de marcher sur la capitale Addis-Abeba, inquiètent la communauté internationale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des gens qui ont fui les conflits en Ethiopie attendent une distribution de nourriture à Debark, le 15 septembre 2021. (AMANUEL SILESHI / AFP)

La région est en proie depuis plus d'un an à la guerre. Plus de neuf millions de personnes ont désormais besoin d'aide alimentaire dans le nord de l'Ethiopie, a affirmé vendredi 26 novembre le Programme alimentaire mondial des Nations unies. Selon un communiqué de l'organisation onusienne, 9,4 millions de personnes y souffrent de la faim "en conséquence directe du conflit en cours", contre environ 7 millions en septembre.

"La région Amhara [où les combats se déroulent en ce moment] a observé la plus grande progression des chiffres avec 3,7 millions de personnes désormais en besoin urgent d'aide alimentaire", explique le Programme alimentaire mondial, alors que de la nourriture a été distribuée cette semaine pour la première fois depuis que ces villes d'Amhara ont été prises par les rebelles il y a près d'un mois.

Les récents développements du conflit en Ethiopie, où les rebelles tigréens menacent de marcher sur la capitale Addis-Abeba, inquiètent la communauté internationale, qui tente d'obtenir un cessez-le-feu. Plusieurs Etats, dont le Royaume-Uni, la France et les Etats-Unis, ont appelé leurs ressortissants à quitter le pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ethiopie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.