La France appelle ses ressortissants à quitter l'Ethiopie "sans délai"

Sur place, des combats se rapprochent de la capitale après plus d'une année de guerre entre forces gouvernementales et rebelles dans le nord du pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La capitale Addis-Abeba, en Ethipie, le 13 mars 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)

La France appelle ses ressortissants à quitter l'Ethiopie. "Tous les ressortissants français sont formellement appelés à quitter le pays sans délai", affirme mardi 23 novembre l'ambassade de France à Addis-Abeba dans un courriel envoyé aux membres de la communauté française. L'ambassade, qui dit prendre cette décision au vu de "l'évolution de la situation militaire", précise qu'elle prévoit de faciliter le départ des ressortissants sur des vols commerciaux en réservant des sièges et "si nécessaire" d'affréter un vol charter.

Sur place, des combats se rapprochent de la capitale après plus d'une année de guerre entre forces gouvernementales et rebelles dans le nord du pays. "Depuis le mois de novembre 2020, des affrontements se déroulent dans la région du Tigré. Ce conflit s'est depuis étendu aux régions voisines d'Amhara et d'Afar, et est source d'instabilité dans d'autres parties du pays", rapporte le ministère des Affaires étrangères sur son site.

L'état d'urgence national a été déclaré le 2 novembre 2021. "Dans ce contexte volatile, tout déplacement vers l'Ethiopie est fortement déconseillé", conseille encore le ministère. "En cas de difficulté, l'ambassade de France peut être contactée via crise.addis-abeba-amba@diplomatie.gouv.fr", peut-on encore lire sur Diplomatie.gouv.fr.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ethiopie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.