Entre incendies, températures extrêmes et coupures d’électricité, la Tunisie suffoque

Une quinzaine de départs de feu ont été enregistrés dans le nord et le nord-ouest du pays.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les pompiers sur le front des incendies à proximité du village de Hammam Bourguiba, dans la province de Jendouba, Tunisie, le 11 août 2021. (YASSINE GAIDI / ANADOLU AGENCY)

Plus de 150 incendies se sont déclarés ces dernières 36 heures dans le pays dont 12 feux de forêt, a annoncé mardi 10 août à l'agence TAP le porte-parole de l'Office national de la protection civile Moez Triâa. Les flammes ont détruit d’importantes superficies forestières à Ghardimaou, Fernana, Ain Draham et Tabarka. Au total, une quinzaine de départs de feu ont été enregistrés dans le nord et le nord-ouest, sans  faire de victime. Selon les autorités, ces incendies seraient "d'origine criminelle".  Depuis le mois de juin, 165 incendies ont détruit 4 810 hectares de forêts contre 2 144 hectares à la même période l'an dernier, note l'agence de presse. Ces incendies interviennent alors que la Tunisie enregistre des pics records de températures. La capitale, Tunis, a battu mardi son record absolu avec 49 degrés.

Episode caniculaire

L'épidose caniculaire devrait se poursuivre au moins une semaine. Le ministère tunisien de la Santé a souligné "la nécessité de respecter les mesures préventives afin d’éviter les complications sanitaires en particulier chez les personnes âgées et les enfants". Notamment boire des quantités suffisantes d’eau (un litre et demi par jour) et éviter de sortir entre 11h et 15h. 

Incendies en Algérie

"Plusieurs gouvernorats ont connu ces deux derniers jours des coupures d’électricité notamment dans le Grand-Tunis", remarque Webdo. Selon le directeur chargé des relations avec les citoyens auprès de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG), Mounir Ghabri, les incendies en Algérie sont à l’origine de ces coupures, en endommageant le réseau électrique. La Tunisie a enregistré, lundi 9 août à 14h 55, un pic de la consommation d’électricité, de 4 434 mégawatts, contre un pic de 4 025 mégawatts durant la même période l’année dernière. Une hausse attribuée à la surconsommation des climatiseurs à cause de la canicule. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement africain

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.