En Egypte, l'énergie solaire s'installe à Charm el-Cheikh

L’Egypte poursuit ses investissements dans la production d’électricité d’origine solaire. Elle vient de mettre en service une centrale dans la capitale touristique du Sinaï, connue pour ses plages, son soleil et ses coraux. La tranche mise en route devrait permettre d’alimenter 2000 personnes.

Vue des panneaux solaires de la centrale de Benban dans le sud de l\'Egypte en 2018.
Vue des panneaux solaires de la centrale de Benban dans le sud de l'Egypte en 2018. (OLIVER WEIKEN / DPA / AFP)

La centrale solaire va produire quelque 5MW d’électricité par jour. "Le parc fournira une énergie propre à 2000 personnes dans la ville de Charm el-Cheikh et empêchera 3000 tonnes d'émissions de CO2", précise Afrik21. A terme, cette première tranche, réalisée avec le français Schneider Electric, est appelée à grandir et à produire dans le futur près de 40 MW. 

Cette réalisation s’inscrit dans la politique énergétique de l’Egypte qui ambitionne de devenir le numéro un de l’énergie solaire en Afrique. Le pays avait inauguré en mars 2018 la première tranche du projet géant de Benban, d’une capacité de 64 MW. 

L'Egypte souhaite 20% de renouvelable dans son mix énergétique d'ici 2020

Le développement de la production solaire se poursuit puisqu’un accord a été signé pour la mise en place d’une centrale solaire de 600 MW à l’ouest du Nil, selon l’agence Ecofin.

A terme, l’Egypte souhaite atteindre 20% de renouvelable dans son mix énergétique d'ici 2020 et 42% à l'horizon 2035, sachant que le pays ne compte pas que sur le solaire. Une centrale éolienne a été réalisée à Gabal el-Zeit, dans le gouvernorat de la mer Rouge, et le barrage d'Assouan fournit aussi de l'énergie propre.