Le roi de l’Empire du Mali reste l’homme le plus riche de l'Histoire

L’Américain Jeff Bezos et le Français Bernard Arnault sont en tête des classements de milliardaires. Mais leur fortune fait pâle figure en comparaison de celle de Mansa Moussa, souverain qui a régné au XIVe siècle. Un souverain riche. Et pas vraiment célèbre.

Mansa Moussa dans l\'Atlas Catalan de 1375. Le roi de l\'Empire du Mali y figure assis sur un trône tenant une pépite d\'or.
Mansa Moussa dans l'Atlas Catalan de 1375. Le roi de l'Empire du Mali y figure assis sur un trône tenant une pépite d'or. (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE - COTE : N52509636)

Avec des fortunes estimées à plus de 100 milliards de dollars chacun, le patron d’Amazon ou le fondateur de LVMH sont de "petits joueurs". Il suffit de remonter le temps pour trouver un homme encore plus fortuné. Ni ventes en ligne, ni produits de luxe. Mansa Moussa, ou l’empereur Moussa, a amassé une fortune colossale estimée à 400 milliards de dollars d'aujourd'hui, grâce aux ressources des terres d’Afrique.

Un Empire en or

L’histoire se déroule au XIVe siècle. Une période riche et prospère pour l’Empire du Mali, immense territoire d’Afrique de l’Ouest. Le sol regorge d’or et le souverain de l’époque, Mansa Moussa (qui a régné entre 1312 et 1337), ne rate pas l’opportunité d’exploiter ce précieux métal. Sous sa houlette, l’Empire représente près de la moitié des réserves d’or de l’Ancien monde, comme le souligne la BBC, qui cite le British Museum. Apprécié pour sa pureté, l’or africain est utilisé pour frapper des devises ou fabriquer bijoux et objets religieux.

L’Empire du Mali possédait les plus grands gisements aurifères connus à cette époque. Tout l’or du royaume appartenait à Mansa Moussa Eamonn Gearon, auteur de "The Sahara, a Cultural History"National Geographic

Le pèlerinage fastueux

Malgré un commerce florissant, les performances économiques du royaume et de son dirigeant, appelé le "Seigneur des mines", sont peu connues au-delà de ses terres. C’est en 1324, lors de son voyage à la Mecque, qu’il exhibe sa richesse. Dans son long périple, le Mansa (roi des rois) embarque avec lui 60 000 hommes, 12 000 esclaves et une centaine de chameaux transportant chacun 150 kilos d’or pur, souligne L’Orient-Le Jour qui se réfère à une exposition aux Etats-Unis, Les caravanes de l’or, dédiée au rôle central de l’Afrique à l’époque médiévale. Le roi Moussa se fait remarquer en distribuant de l’or. Il  inonde le marché du Caire au point de provoquer une crise financière.

L'homme qui valait 400 milliards

Roi providentiel ou souverain mégalomane ? Le nom de Mansa Moussa est en tout cas associé à la prospérité de l’Empire du Mali, l’un des plus vastes au monde à cette époque. A la fin du XIVe siècle, le "Lion du Mali", figure dans l'Atlas Catalan de 1375, une référence importante pour navigateurs de l'Europe médiévale.

On y voit Moussa assis sur un trône tenant dans la main une pépite d'or (photo d'illustration de l'article). Mais après sa mort en 1337, son Empire ne résiste pas aux divisions et aux rébellions. Mansa Moussa laisse un héritage culturel important à Tombouctou et dans d'autres villes de l'actuel Mali. Sa fortune, estimée à 400 milliards de dollars par le site américain Celebrity Net Worth, fait de lui l’homme le plus riche de tous les temps.