Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Centrafrique : "Nous sommes les autochtones de ce pays" disent les miliciens chrétiens

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Les miliciens chrétiens se cachent sur des routes autour de Bangui. Leur commandant, surnommé "Buveur de sang", se dit prêt à aller jusqu'au bout devant la camera de France 2.

La République centrafricaine menace toujours de s'embraser deux semaines après le début de l’opération Sangaris. Le président centrafricain Michel Djotodia, qui a pris le pouvoir, aidé des rebelles de la Séléka, à majorité musulmane, a renouvelé samedi 2& décembre son offre de dialogue aux milices chrétiennes, pour l'arrêt des tueries inter-religieuses. 

Les miliciens chrétiens se cachent sur des routes autour de Bangui. Leur commandant dénommé "Buveur de sang" est prêt à aller jusqu'au bout : "Nous sommes les autochtones de ce pays", dit-il devant la caméra de France 2.

Les derniers affrontements de ces 48 heures à Bangui, la capitale, ont fait environ trente morts et une soixantaine de blessés. Les militaires français qui patrouillent entre les factions musulmanes et chrétiennes sont toujours sur leur garde, certains miliciens s'étant fondus dans la population.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Centrafrique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.