La Casbah d'Alger est en ruine

La Casbah, ce quartier d'Alger bâti sur une colline qui domine la mer, est menacée de disparition. Bien que classé au patrimoine mondial de l'Unesco, ce lieu emblématique manque d'entretien. Le plan de sauvetage, lancé en 2007, tarde à porter ses fruits.

La Casbah d\'Alger.
La Casbah d'Alger. (HOCINE ZAOURAR / AFP)

La Casbah d'Alger est, selon l'Unesco, remarquable par son témoignage d'une construction qui a su s'adapter à un terrain en forte pente. La colline accuse un dénivelé de 120 mètres. Un millier de maisons s'y accrochent, vestiges souvent défraîchis d'un riche passé.

Durant la guerre civile des années 90, les islamistes en ont fait leur sanctuaire, comme les indépendantistes avant eux, pendant l'occupation française. Le dédale des rues, l'étroitesse des voies de communication favorisent la clandestinité. Aussi, dans la Casbah, on peut faire tout et n'importe quoi. les terrains vagues deviennent des dépotoirs, certaines maisons menacent ruine et tiennent grâce à des étais de fortune.

L'Agence nationale des Secteurs sauvegardés est chargée d'aider les propriétaires à restaurer leur demeure. Elle peut aussi construire sur des parcelles vides. Une œuvre de longue haleine qui impose une réponse d'urbaniste. Il faut faire revivre les métiers traditionnels de la Casbah, ceux qui assuraient un revenu, même modeste, à la population du quartier.