Algérie : les hommes du président Bouteflika

Caché derrière un président fantôme, le clan Bouteflika est-il assez solide pour affronter un cinquième mandat ?

FRANCE 2

C'est un chef d'État fantomatique, quasi invisible depuis 2013. Abdelaziz Bouteflika est un président bien entouré, mais qui sont ses hommes de confiance ? Dans l'ombre depuis vingt-cinq ans, Saïd Bouteflika, son frère, endosse le rôle de conseiller spécial. Les images de lui sont rares, pourtant, l'opposition considère que c'est lui qui dirige le pays. Le frère du président est très lié à Ali Haddad, un homme d'affaires richissime à la tête du premier groupe de BTP d'Algérie. Ce dernier dirige une association qui fédère 7 000 chefs d'entreprises.

Un cercle périphérique qui prend ses distances

Le dernier rempart d'Abdelaziz Bouteflika est le général Ahmed Gaïd Salah, chef d'État-Major de l'armée. Dans ce premier cercle figurent aussi l'actuel Premier ministre, le chef des renseignements et le principal responsable syndical en Algérie. Si ce clan semble si soudé, les défections se multiplient à la périphérie. Sidi Abadou, patron de la très influente Organisation nationale des moudjahidine, a annoncé dans un communiqué que le pouvoir était responsable de la situation actuelle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Abdelaziz Bouteflika lors d\'élections locales à Alger (Algérie), le 23 novembre 2017.
Abdelaziz Bouteflika lors d'élections locales à Alger (Algérie), le 23 novembre 2017. (RYAD KRAMDI / AFP)