Algérie : de nouveaux rassemblements sont prévus

36 heures après la démission d'Abdelaziz Bouteflika, les Algériens restent mobilisés et veulent en finir avec le système mis en place par son ancien président. 

France 2

"Ce vendredi sera comme les six précédents, une journée de manifestation est prévue à Alger vendredi 5 avril. Le départ d'Abdelaziz Bouteflika ne change rien à la mobilisation, elle s'annonce d'ores et déjà massive. De nombreux appels à manifester ont circulé sur les réseaux sociaux et des cortèges sont prévus à travers tout le pays", détaille la journaliste de France 2 Nabila Tabouri à Alger. "Dans la capitale, les manifestants vont commencer à se rassembler dès ce matin avec leur accessoire favori, le drapeau national. Un nouveau slogan est apparu, l'instauration d'une deuxième République avec des hommes et des femmes qui ne font pas partie du sérail", poursuit-elle. 

Les manifestants déterminés

"Les manifestants restent déterminés, ils réclament une vraie rupture avec le système en place et rejettent les dirigeants qui s'apprêtent à organiser la transition politique car à leurs yeux, ils font partie du système honnis. Les Algériens vont-ils obtenir de nouvelles garanties après le départ d'Abdelaziz Bouteflika ? C'est tout le défi de cette nouvelle journée de mobilisation", conclut Nabila Tabouri.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestation de jeunes contre le président Bouteflika à Oran, en Algérie, le 5 mars 2019.
Une manifestation de jeunes contre le président Bouteflika à Oran, en Algérie, le 5 mars 2019. (- / AFP)