VIDEO. La naissance rare d'un rhinocéros noir au Royaume-Uni

Le zoo de Chester, en Angleterre, a accueilli avec joie la naissance d’un rhinocéros noir de l’Est. Malgré les plans de protection, cette espèce originaire d'Afrique reste en danger d’extinction.

Moins de 20 jours après cet heureux événement, il gambade déjà dans son enclos. Le zoo de Chester, situé dans le nord de l'Angleterre, a vu naître le 29 octobre une petite femelle appartenant à l'espèce des rhinocéros noirs de l'Est. Ces animaux originaires d'Afrique ont failli disparaître au cours du XXe siècle, et restent menacés d'extinction.

Après 15 mois de gestation, la femelle rhinocéros Ema Elsa a mis bas sous les yeux des soigneurs, qui avaient installé une caméra de surveillance pour filmer la scène. Le parc animalier a publié un sondage (lien en anglais) sur sa page Facebook pour décider du nom à donner à la petite femelle. Dans un communiqué de presse, Andrew McKenzie, chef d'équipe au sein du zoo, a décrit cette naissance comme étant "très spéciale", car le rhinocéros noir est en danger critique d'extinction d'après l'Union internationale pour la conservation de la nature. 

Une espèce décimée par la chasse

Très convoités pour leurs cornes, qui se vendent à prix d'or au marché noir, les rhinocéros ont subi des décennies de chasse et de braconnage, à tel point que leur population mondiale était tombée sous la barre des 2 500 individus au début des années 1990. Grâce à de nombreux plans de protection menés par des zoos du monde entier et des pays d'Afrique comme la Tanzanie, la Namibie ou l'Afrique du Sud, l'espèce compterait aujourd'hui environ 5 600 individus. Mais elle n'est "toujours pas sortie d'affaire" d'après l'organisation de protection animale WWF, qui milite notamment pour la réintroduction des rhinocéros noirs dans leur milieu naturel.

La femelle rhinocéros du zoo de Chester (Royaume-Uni) face à sa mère.
La femelle rhinocéros du zoo de Chester (Royaume-Uni) face à sa mère. (ZOO DE CHESTER)