Cet article date de plus de sept ans.

Sarkozy et Hollande dans deux avions pour se rendre à l'hommage à Mandela

L'ancien président a accepté l'invitation du chef de l'Etat de se rendre en Afrique du Sud. Mais les deux hommes ne voyageront pas dans le même avion, selon "Le Parisien".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Hollande et Nicolas Sarkozy lors de la passation de pouvoirs à l'Elysée, à Paris, le 15 mai 2012.  (BENOIT TESSIER / REUTERS)

Apparaîtront-ils ensemble à l'image ? Nicolas Sarkozy a en tout cas "accepté la proposition" de François Hollande de se rendre avec lui à la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela en Afrique du Sud mardi, a indiqué l'entourage de l'ancien président. Une information qui confirme celle donnée par Le Figaro, dimanche 8 décembre. Nicolas Sarkozy ayant été convié par les autorités de Pretoria à participer à l'hommage, le chef de l'Etat lui a proposé de l'accompagner.

Cependant, un déplacement des deux hommes dans le même avion, comme l'évoquait le quotidien, n'est pas à l'ordre du jour. "Pour des raisons pratiques, techniques et économiques", il a ainsi été décidé que le chef de l'Etat et son prédécesseur partiraient chacun dans un Falcon, avec leurs délégations respectives, a indiqué une source proche de l'Elysée. Les deux avions, qui doivent décoller lundi soir, atterriront "au même moment" à Johannesbourg.

"Une marque de courtoisie tardive mais bienvenue"

Ce sera le premier déplacement conjoint des deux hommes qui se sont succédé à l'Elysée. "C'est dans la logique de la Ve République", a commenté dimanche, dans Le Parisien, un proche de Nicolas SarkozyUne "marque de courtoisie tardive mais bienvenue", a réagi l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, regrettant qu'il n'y ait pas eu plus de "signaux de cette nature" à l'égard de l'ancien président depuis le début du mandat Hollande.

"C'est une belle image pour notre pays", a de son côté estimé le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, au Grand Jury RTL-Figaro-LCI. "C'est une bonne chose, c'est le bon sens. Avec Mandela, c'est un héros du monde qui disparaît, le symbole des valeurs de tolérance, de réconciliation." 

Plusieurs autres présidents en exercice seront en Afrique du Sud avec un ou des prédécesseurs : c'est le cas de Barack Obama, qui sera accompagné de George W. Bush à bord de l'avion présidentiel Air Force One et retrouvera Bill Clinton à la cérémonie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nelson Mandela

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.