Cet article date de plus de deux ans.

LA PHOTO. Afrique du Sud: les musulmans de Lenasia célèbrent l’Aïd-el-Kébir

En Afrique du Sud, les musulmans représentent moins de 2% de la population et sont majoritairement sunnites. Comme les autres musulmans dans le monde, ils ont célébré l’Aïd-el-Kébir, pendant trois jours, dès le 21 août 2018. Cette «fête du sacrifice», dont la date varie chaque année en fonction du calendrier lunaire, marque aussi la fin du pèlerinage de La Mecque.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
Un homme se recueille seul, après avoir participé à la prière du matin en plein air, en compagnie de nombreux fidèles. Avec l'AId-el-Fitr célébrant la rupture du jeûne du Ramadan, l’Aïd-el-Kébir, qui prévoit le sacrifice d'un animal (mouton, vache ou chèvre), est l'une des grandes fêtes de l'islam, au même titre que Noël pour les chrétiens ou Hanoukka pour les Juifs.  (MARCO LONGARI / AFP )
A Lenasia, près de Johannesburg, le 22 août 2018. Un homme se recueille seul, après avoir participé à la prière du matin en plein air, en compagnie de nombreux fidèles. Avec l'AId-el-Fitr célébrant la rupture du jeûne du Ramadan, l’Aïd-el-Kébir, qui prévoit le sacrifice d'un animal (mouton, vache ou chèvre), est l'une des grandes fêtes de l'islam, au même titre que Noël pour les chrétiens ou Hanoukka pour les Juifs. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.