Desmond Tutu : après la mort de l’icône, une pluie d’hommages

Publié Mis à jour
Desmond Tutu : après la mort de l’icône, une pluie d’hommages
FRANCEINFO
Article rédigé par
D. Schlienger, C. Berbett-Justice - franceinfo
France Télévisions

Après la mort de l’archevêque anglican Desmond Tutu, icône de la lutte anti-apartheid en Afrique du Sud, une pluie d’hommage prestigieux a (re)mis en lumière un homme aux convictions inébranlables.

"Il a aimé, il a ri, il a pleuré, il a été pardonné, il a pardonné", déclarait Desmond Tutu en 1996, alors qu’un journaliste lui demandait ce qu’il aimerait qu’on retienne de lui. Dimanche 26 décembre 2021, l’archevêque anglican au rire mythique et au franc-parler légendaire a rendu son dernier souffle. Il était âgé de 90 ans. Sa vie entière avait été consacrée à la défense des droits humains et de l’égalité raciale dans un pays alors en proie à la ségrégation.

Une pluie d’hommages

Et à homme prestigieux, hommages exceptionnels. Ainsi, après l’annonce de son décès, la reine Elisabeth s’est souvenue "avec émotion" de ses rencontres avec Desmond Tutu, ainsi que de "sa grande chaleur et de son humour". Barack Obama a quant à lui salué la mémoire d’un "mentor, un ami et un phare moral". De son côté, le Dalaï-Lama se rappellera d’un "grand homme qui a vécu une vie pleine de sens". Il est certain que cet homme, petit par la taille, immense par son combat et ses convictions, aura marqué plusieurs générations. Cela lui vaudra même un prix Nobel de la Paix en 1984. Les obsèques du père de la nation arc-en-ciel auront lieu le 1er janvier au Cap, dans la cathédrale Saint-Georges, son ancienne paroisse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.