Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Revenus d'Afghanistan, des soldats parlent du stress post-traumatique dans "Pièces à conviction"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

L'émission de France 3 donne la parole mercredi à 23h10 aux militaires victimes du trouble du stress post-traumatique, une blessure invisible mais très douloureuse. Extrait.

MEDIAS - France 3 propose mercredi 5 décembre à 23h10, un numéro de "Pièces à conviction" consacré au trouble de stress post-traumatique (PTSD), une blessure invisible liée à un traumatisme subi durant une guerre. Le PTSD touche indifféremment ceux qui sont victimes d'un évènement comme une blessure physique, la vue d'une scène choquante ou la mort d'un camarade. 

A l'heure du retrait des troupes françaises d'Afghanistan, une équipe pour France 3 a pour la première fois rencontré des soldats atteints de ce syndrome. Cauchemars à répétition, agoraphobie et agressivité rythment leur quotidien, à l'instar de François Pellegrin. Depuis un an, cet auxiliaire sanitaire en charge des soins en Afghanistan souffre de stress post-traumatique. Il témoigne dans le reportage et l'extrait ci-dessus.   

Des thérapies sont mises en place à l'hôpital militaire Percy à Clamart (Hauts-de-seine) où sont pris en charge les soldats atteints de ce mal. Invité de l'émission, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, doit annoncer une série de mesures, comme la création d'un numéro d'appel national qui doit être mis en place dès janvier 2013, pour les militaires et leurs proches.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.