Afghanistan : le destin de Zarifa Ghafari, ex-maire qui a fini par fuir son pays

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
Afghanistan : le destin de Zarifa Ghafari, ex-maire qui a fini par fuir son pays
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Sur le plateau du 23 heures de Franceinfo jeudi 2 septembre, Zarifa Ghafari alerte sur la situation des femmes en Afghanistan. Visée par des attaques, l’ex-maire de Maydan Shar a fini par devoir quitter son pays.

Zarifa Ghafari est l’une des premières femmes à avoir été maire d’une ville en Afghanistan, la plus jeune, à 26 ans. Il s’agissait de Maydan Shar. Elle a survécu à plusieurs attaques et a quitté son pays en août, cachée à l’arrière d’une voiture, avec l’aide de la diplomatie allemande. Sur le plateau du 23 heures de Franceinfo, elle a commenté le mouvement de contestation à Hérat où des femmes afghanes ont manifesté pour leurs droits. Cela lui donne "un grand espoir de voir ces femmes qui osent parler alors que la situation est telle que nous la connaissons en Afghanistan. C’est toujours touchant."

Elle n’attend plus rien des talibans

Un taliban a affirmé qu’il n’y aurait pas de gouvernement. Une déclaration qui n’a pas étonné Zarifa Ghafari. "Je n’attends rien du tout d’eux. Je sais déjà qui ils sont. Toute ma génération et mon peuple, nous savons qu’ils ne sont pas prêts à accepter les femmes", ajoute l’ancienne maire de Maydan Shar.

Elle reste tout de même "positive" concernant sa génération. "Nous ne cesserons pas. Plus ils tenteront de nous faire taire, plus nous parlerons fort. Ils ne pourront pas nous ignorer", affirme-t-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.