Afghanistan : en pleine rentrée, les jeunes Afghanes privées d'école

Publié Mis à jour
Afghanistan : en pleine rentrée, les jeunes Afghanes privées d'école
France 3
Article rédigé par
L. Nahon, T. Dorseuil - France 3
France Télévisions

En Afghanistan, collégiennes et lycéennes devaient reprendre les cours, mercredi 23 mars, pour la première fois depuis la prise de pouvoir des talibans. Ces derniers ont finalement ordonné brutalement la fermeture des écoles.

Dans la matinée du mercredi 23 mars à Kaboul (Afghanistan), des jeunes filles ont repris le chemin de l'école, pour la première fois depuis sept mois. Après quelques minutes de cours, un enseignant a interrompu la classe, et ordonné aux élèves de rentrer chez elles. À travers tout le pays, les jeunes filles avaient pourtant préparé leur rentrée. "Je suis très heureuse, car notre pays est en sécurité. Je suis très heureuse que les écoles rouvrent pour les filles", confiait encore lundi Alina, 14 ans.

Promesse brisée

En septembre 2021, les talibans avaient pourtant assuré que les filles auraient accès à l'éducation. "Nous essayons, grâce à une nouvelle procédure appropriée, de créer un environnement éducatif sûr pour les femmes et les filles", confiait le 21 septembre Zabihullah Mujahid, le porte-parole du régime taliban. Sept mois plus tard, les jeunes Afghanes ne sont toujours pas à l'école. La communauté internationale avait fait du droit à l'éducation pour tous un préalable à la reconnaissance du régime fondamentaliste. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.