Marseille : émotion très vive après la mort de l'étudiant poignardé

a revoir

Présenté parSophie Le Saint

Diffusé le 12/08/2013Durée : 00h38

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

On revient à présent sur l'agression mortelle d'un étudiant de 22 ans à Marseille. L'autopsie de la victime doit avoir lieu aujourd'hui. Dans le quartier de la gare Saint-Charles où a eu lieu le drame, l'émotion est encore très vive ce matin. Le principal suspect, un déséquilibré, a quant à lui été interné.

C'est dans ce foyer pour sans-abri souffrant de troubles psychiatriques qu'était hébergé le suspect. Un marginal de 41 ans, Ali. Il était connu dans le quartier.

Je vois qui c'est, il monte, il descend, il monte, il descend. C'est des malades qui se font traiter et suivis médicalement. Ce sont surtout des schizophrènes.

Poignardé à la gorge, Jérémie a été victime d'un coup de folie. Les caméras de videosurveillance ont enregistre le comportement agressif du suspect, avant et après le drame.

Il abordait les passants et des personnes aux terrasses de café pour réclamer quelques pièces. Selon certains témoins, il s'agissait de mendicité agressive.

Lors de son interpellation, l'agresseur présumé tenait des propos incohérents. Il a été interné en hôpital psychiatrique. Ce matin, près de la gare, les habitants dénonçaient l'insécurité.

Je pratique cette rue tout le temps. Il y a toujours des desaxés qui sont là en permanence.

Quand ma fille sort, on est angoissés. On ne sait pas ce qui peut arriver.

Les enquêteurs recherchent toujours des témoins directs de l'agression. Pour l'instant, il n'y a aucune preuve formelle de la culpabilité du suspect.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==