Meurtre de Nelly Haderer : un nouveau procès pour l'acquitté ?

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 30/01/2014Durée : 00h38

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

La science peut-elle faire vaciller la justice des années plus tard ? C'est bien la question qui est posée par ce rebondissement hors norme dans l'affaire Nelly Haderer, du nom de cette jeune femme tuée en 1987. Le principal accusé a été acquitté. Mais aujourd'hui, Théoriquement, il ne peut pas y avoir de nouveau procès.

Acquitté mais suspect. Jacques Maire se croyait sorti d'affaire, mais son nom réapparaît dans la procédure. Face aux journalistes cet après-midi il dit qu'il est innocent.

Je suis innocent, moi aussi je voudrais savoir qui est le coupable. J'ai été 4 fois en prison, moi. Et c'est pas moi.

Il y a 27 ans jour pour jour en janvier 1987. Nelly Haderer, 22 ans, mère de 2 enfants, quitte son domicile après une dispute avec son mari. Son corps est retrouvé dans une décharge. Elle a été tuée par balle avant d'être mutilée. Il faudra attendre 9 ans pour que la justice s'intéresse a Jacques Maire. Premier procès en 2004: il est acquitté faute de preuves. Un verdict que n'admet pas la fille de la victime.

C'est pas normal, ça fait presque 18 ans qu'on attend ça! Il y a plein de choses qui disent que c'est lui et maintenant ils disent que c'est non, j'admets pas.

Procès en appel en 2006: Jacques Maire est condamné à 20 ans. Mais à cause d'un vice de procédure, le verdict est cassé. 3e procès en 2008: un témoin s'est rétracté. Jacques Maire est à nouveau acquitté.

Pourquoi il chiale, lui ? Il a perdu quoi? Rien! Il est libre comme si de rien n'était.

La famille de Nelly persuade la justice de rouvrir l'enquête. Il faut rechercher l'ADN sur les scellés. C'est dans une poche du jean que l'on trouve un ADN masculin, identifié désormais comme étant celui de Jacques Maire. Pour le frère de la victime, la justice est en faute.

Je suis écoeuré, toutes les erreurs qu'il y a eu, ça fait 27 ans.

Rejuger Jacques Maire est aujourd'hui impossible, pas question de réviser son procès. Acquis aussi les 200.000 euros d'indemnisation pour les 2 ans de prison. Et une nouvelle loi ne serait pas applicable a son cas.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==