Meurtre de Montigny-les-Metz : nouvelle mise en examen, 28 ans après les faits

a revoir

Présenté parMarie-Sophie Lacarrau

Diffusé le 05/08/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

feu de 72 h a été accepté par les deux parties. A Jérusalem, Charles Enderlin nous dira ce qui a précipité ce changement 63 députés proposent une loi pour obliger les supermarchés à redistribuer leurs invendus à des associations. Qu'en pensent les responsables des grandes surfaces et les bénévoles qui aident les démunis ? Anthony Marque, du Secours populaire, est notre invité. Et si l'Australie était française ? Au 19e s, des Français ont, les premiers, découvert cette terre qui fait tant rêver aujourd'hui. Nouveau rebondissement dans l'affaire de Montigny-les-Metz. Après Patrick Dils et Francis Heaulme un 3e homme, Henri Leclaire, est mis en examen. Cette nouvelle mise en examen intervient 28 ans après les faits dans l'une des affaires les plus mystérieuses ces 30 dernières années.

Henri Leclaire se rend à la convocation du juge d'instruction. Il sait qu'il va être mis en examen de Montigny-Iès-Metz. Une audition qui fait suite au coup de théâtre survenu lors du procès de Francis Heaulme en mars dernier. Alors que le tueur en série est jugé pour cette affaire, deux témoins mettent en cause Henri Leclaire. Il y a d'abord cet ancien chenimot qui affirme l'avoir vu, le jour des crimes, le long des voies ferrées, Et puis surtout cette femme qui explique avoir recueilli en 2012, les confidences troublantes.

J'avais l'impression qu'il revivait la scène. Il a précisé qu'il s'en était pris aux enfants.

Le procès de F. Heaulme est suspendu face à ces accusations Leclaire réfute ces accusations.

Il conteste les faits. Leclaire n'est pas un inconnu dans cetet affaire En 86, il fut le premier à avouer le dohle meurtre avant de se rétracter Après l'acquittemtn de P Dils et la mise en examen de HEaulme, la justice cherche toujours le coupable.

Le JT
Les autres sujets du JT