VIDEO. Fin du calvaire pour les routiers de l'A1

Bloqués sur l'autoroute qui relie Paris à Lille par la neige pendant deux jours, les camions ont pu repartir jeudi.

J. Debraux, S. Guibout, P. Gueny / France 3

Ils ont passé deux jours dans la cabine de leurs camions, bloqués sur l'autoroute A1 aux environs de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (Val d'Oise) par les fortes chutes de neige qui ont touché le nord-ouest de la France en début de semaine. Les routiers de l'A1 ont pu reprendre la route jeudi 14 mars dans la matinée.

Critiqués pour être restés sur la route et avoir provoqué un embouteillage monstre, ils se défendent, rejetant la faute sur les autorités. "Nous avons essayé de sortir bien avant Roissy-Charles de Gaulle, et les autorités nous ont dit de prendre automatiquement l'autoroute A1. Le bouchon s'est formé à cause des autorités", pointe Fabien.

De son côté, la société autoroutière qui gère la gestion de cette voie tente d'éviter toute nouvelle difficulté en accélérant les travaux de déneigement. "On n'a pas pu déneiger comme il faut avec les poids lourds, donc maintenant, on se retrouve avec de la glace sur la chaussée, et ça, il faut l'enlever", explique Bruno Raepsaet, agent autoroutier.

L\'autoroute A1, le 13 mars 2013.
L'autoroute A1, le 13 mars 2013. (PATRICK BILLARD / AFP)