Tempête Norberto : vigilance orange "vents violents" levée pour les Côtes-d'Armor et l'Ille-et-Vilaine

Ces deux départements étaient concernés par une vigilance qui devait durer jusqu'à 16 heures, jeudi.

Le port du Légué à Saint-Brieuc (Côtes-d\'Armor) lors d\'une tempête le 12 mars 2013.
Le port du Légué à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) lors d'une tempête le 12 mars 2013. (MAXPPP)

Après Jorge, Karine, Léon et Myriam, la tempête Norberto a touché le territoire. Météo France avait placé les Côtes-d'Armor et l'Ille-et-Vilaine en vigilance orange "vents violents", jeudi 5 mars, en prévision du passage de cette dépression. Il s'agit d'une "tempête hivernale de courte durée mais de forte intensité", qui a nécessité une vigilance particulière entre 11 heures et 16 heures. La vigilance a été levée passé ce délai. Ces deux départements restent néanmoins concernés par une vigilance jaune "crues".

"La dépression va se déplacer d'ouest en est le long des côtes des départements des Côtes-d'Armor et d'Ille-et-Vilaine, avait écrit Météo France. A son passage, les vents basculent au nord-ouest et se renforcent subitement, jusqu'à des valeurs de 100 à 110 km/h dans les terres et jusqu'à 120 à 130 km/h sur le littoral. Pour l'Ille-et-Vilaine, c'est essentiellement la moitié nord du département qui sera touchée. Ces vents violents interviennent dans un contexte pluvieux avec des sols fortement saturés."